-->

Les Chœurs de Verdi –

extraits de Nabuco

Choeur, solistes - Landry Chosson,piano

le 14/09/2021 à 20h00

Chapelle de la Trinité, 29-31 rue de la Bourse 69002 Lyon

 

Après Nabucco en 1842, Verdi fut qualifié de « Maestro del core » : Maître, certes, mais surtout magicien…

En cherchant à rompre avec la tradition étouffante du bel canto, il trouve un langage personnel entre action théâtrale et musique, entre mots et notes.

Art d’élite par excellence, l’opéra verdien va devenir un art populaire au sens noble du terme. Jusqu’au XVIIIème siècle, le chœur d’opéra était très influencé par le chœur antique de la tragédie grecque, qui confiait au chœur un rôle unique de commentateur de l’action. Le chœur version Verdi devient un membre à part entière de la dramaturgie, un soliste collectif, moteur principal de l’action et souvent véritable machine de guerre dans les opéras de jeunesse patriotiques.

Une nouvelle saison des Siècles Romantiques sans notre rituel rendez-vous autour de Verdi serait impensable !...pour vous comme pour nous... Après Don Carlos et Aïda en 2019, Macbeth et La Force du Destin en 2020, vous ferez une promenade à travers un chef-d’œuvre absolu du corpus verdien : Nabucco, l’opéra patriotique par excellence.

Nabucco aurait pu ne jamais exister ! En 1842, après deux années catastrophiques où il accumule l’échec retentissant de son deuxième opéra, un jour de Règne et la mort brutale de sa femme et de ses deux enfants, Verdi pense arrêter sa carrière musicale débutante. Finalement, il livre le 9 mars 1842 à la Scala de Milan, Nabucco, qui sera son premier grand succès populaire et …patriotique !

Un évènement à ne pas manquer pour les amateurs de grandes voix lyriques…